Rechercher

Ce que nous taisons, le corps le transforme en symptômes



L’anxiété , les émotions et le stress sont des facteurs mentaux qui peuvent avoir une influence sur l’apparition d’affections et de problèmes physiques. Nous devons donc apprendre à les gérer convenablement pour éviter de plus gros problèmes de santé.


La combinaison du corps et de l’esprit est si intime et essentielle que nous devrions faire plus attention à ce monde émotionnel que nous négligeons tant quotidiennement.

Car, que vous le croyez ou non, tout ce que l’on tait peut finir par nous rendre malade.


Ce que nous taisons, le corps le transforme en symptômes :


L’investigation psychosomatique (la relation entre la médecine et la psychologie ) a des décennies de recherche et des très intéressantes analyses qui sont publiées très régulièrement dans des magasines comme le Journal of Psychosomatic research.


De même, des entités comme la American Psychosomatic Society nous rapportent régulièrement les dernières découvertes concernant ce lien direct entre la biologie et le monde émotionnel.


Dans cet article, nous vous ferons découvrir les axes de base qui structurent cette discipline, et dont nous devrions tenir compte quotidiennement.


Le stress, les émotions, l’anxiété et tout ce que nous taisons au cours de notre vie peut avoir de graves effets secondaires.


Ce qui nous taisons engendre des blocages émotionnels et des blessures dans notre corps


Il y a peu de temps, une conférence TED (Technology, Entertainment and Design) a attiré l’attention de beaucoup de personnes. La psychologue a surpris tout le monde en apportant un verre d’eau dans sa main.


Les gens qui assistaient à la conférence ont tout de suite pensé qu’elle allait parler du concept classique du verre vide et du verre plein. Mais son intention était complètement différente…


Elle est allé vers le public et lui a posé la question suivante : Combien pensez-vous que ce verre d’eau pèse?



Les réponses ont été multiples et la plupart d’entre elles plutôt bonnes. Toutefois, l’explication qu’a donnée cette professionnelle en psychologie émotionnelle fut bien p